Qu’est-ce qui pousse dans un carré potager ?

Posted By: Jerome FAUCQUEZ On: Comment: 0 Hit: 519

Ce qui est bien dans le concept du carré potager, c’est que tout peut y pousser… ou presque… On exclut tout de suite la pomme de terre… bien que mais bon, c’est comme tenter de rentrer dans du 38, quand on fait du 42… on est pas très à l’aise !

Pensons donc à notre bonne patate qui préférera un sol buté. Ceci dit et je refermerai la parenthèse de la pomme de terre juste après, il est possible de faire pousser des pommes de terre sans effort. Posez vos pommes de terre sur un sol qui a été nourri par du fumier l’hiver. Recouvrez d’une épaisse couche de paille/foin (environ 30 cm, que vous compléterez avec des tontes de gazon régulièrement) et attendez, voire oubliez-les !  Les pommes de terre vont germer, les tiges vont sortir de la paille/foin et le temps venu, vous récolterez vos patates sans retourner la terre. Dingue ? Essayez !  

Facile à regarder : https://www.youtube.com/watch?v=a6NoTEvlOWE

 

Nous re voilà à notre sujet principal… Qu’est ce qui pousse dans un carré potager ?

Ce que vous voulez ! Légumes, aromates, petits fruits et fleurs s’épanouiront tranquillement. En mixant les fleurs et les légumes, vous favorisez l’arrivée de butineurs qui polliniseront vos fleurs et favoriseront l’arrivée des fruits et légumes. N’oublions pas que le jardin de curé est un jardin travaillé en carré et qu’on y trouvait de tout : les herbes médicinales, les légumes, les fruits et les fleurs.

Le bac potager au final n’est pas le plus important.

Où est situé votre carré potager ? L’orientation de votre carré potager est primordiale. La luminosité est un facteur essentiel pour la croissance de vos plantes. Le plein nord n’est pas recommandé car top d’ombre et trop de fraicheur. Le plein sud est correct pour des légumes de soleil : tomates, poivrons, courgettes, piment, mais attention à bien maintenir l’humidité de vos plantes. Très vite, dès la plantation (ou lorsque le plant atteint 15 cm, en cas de semis direct), pailler avec du foin, des tontes de gazon séchées, du paillis de chanvre pour maintenir l’humidité du sol.

L’idéal est un sud-ouest/sud-est, en conservant la pratique du paillage.

Que souhaitez-vous ?

1.       Faites votre petite liste de courses et imaginez la saveur de votre future soupe, de votre ratatouille, de votre tomate-basilic…

2.       La liste est écrite, c’est bien ! Plongez-vous dans un calendrier des cultures comme  qui  est proposé par Rustica https://www.rustica.fr/articles-jardin/calendrier-semis-recoltes-potager,5196.html  et notez les périodes de semis, de plantation et de récolte. Vous verrez si ça correspond à vos disponibilités. Vous partez en vacances en plein mois d’aout ? Comment ferez-vous pour l’arrosage et donc comment optimiser les récoltes de septembre/octobre ? Vous avez maintenant fait un peu de tri et vous avez choisi vos variétés.  On avance…

Quelle profondeur de terre est disponible ? Vous allez pouvoir valider l’emplacement des variétés. Si votre profondeur dispo est supérieure à 30 cm, ne vous creusez-pas trop la tête, ça conviendra ! Si vous avez des espaces dont la profondeur de terre est inférieure à 20 cm, privilégiez les aromates et les petits fruits comme la fraise.

Maintenant, vous pouvez à nouveau sentir votre future soupe de tomate ou de légumes d’automne… Régalez-vous !

Dans la même catégorie

Related by Tags