Que faire l'hiver dans son carré potager ?

Posted By: Jerome FAUCQUEZ On: Comment: 0 Hit: 430

L'hiver est une période de repos. Pour le jardin, le potager et la nature, c'est un moment propice pour remettre les compteurs à zéro, ou presque, et partir sur de bonnes bases pour le printemps.

Que faire au potager cet hiver ?

Il se peut que vous ayez encore quelques culture en cours. Avec la douceur de l'automne, les aromates comme le persil sont encore bien productifs. Vous pouvez les laisser. Le persil, bien en place, se resèmera de lui-même pour l'année prochaine. Les derniers légumes en profitent pour prendre un peu de développement. C'est le cas des choux. D'autres se sentent très bien en hiver comme les épinards ou la mâche. Certaines vivaces sont toujours présentes comme les fraisiers, le thym et d'autres aromates. Si votre basilic a disparu, c'est qu'il a pris froid. Vous en sèmerez à nouveau au printemps dès que la chaleur persiste en journée.

Le potager est bien au repos l'hiver. Adaptons-nous à son rythme de vie. Cependant, la vie du sol reste intense. Nous pouvons la favoriser en la protégeant. Comment ? Le paillage est une bonne pratique . Que pouvez-vous mettre sur votre sol l'hiver ? Paille et foin sur une bonne épaisseur de 15 cm minimum. Paillis de chanvre ou de miscanthus sur une épaisseur de 10 cm maximum. Le climat humide et frais va favoriser la dégradation de certains éléments. Les représentants de la vie de votre sol : bactéries, vers de terre, limaces,... feront le reste !

Nous mettons du foin ou de la paille. Les vers de terre se régalent et sont protégés des contraintes climatiques. Nous mettons également des cendres de feux de bois et des épluchures de végétaux. Il faut être vigilant ! Les limaces, confortablement installées dans la douceur de l'hiver risquent de proliférer et de devenir encombrantes au printemps. Pour contrôler leur population, à la nuit tombée, traquez-les avec une torche et prélevez-en que vous mettrez dans un coin du jardin plus propices à leur développement sans crainte pour les futures récoltes. Elles sont bien utiles aussi pour nourri les oiseaux insectivores. Observez régulièrement en soulevant le paillage. Si vous voyez des sortes de petites crottes en limaçon, c'est que les vers de terre sont actifs et "labourent" votre sol. C'est bon signe ! Vous pouvez savourer l'hiver au coin du feu en toute sérénité !