Les limaces : stop aux idées reçues !

Posted By: Jerome FAUCQUEZ On: Comment: 0 Hit: 1273

Les limaces sont parmi les ennemis n°1 du jardinier ex eaquo avec les pucerons et les chenilles. Et pourtant, elles ont aussi un rôle utile dans la nature...

Les limaces sont des gastéropodes sans coquille qui habitent le même jardin que vous. La journée, elles dorment dans la terre et la nuit, elles se promènent au gré des plantations pour dévorer les pousses et les plants les plus tendres. Tout peut disparaitre en une nuit : les pousses de salades, les plants de courgettes,... Il existe plusieurs méthodes d'éradication que nous allons vous donner mais avant tout sachez une chose : si la limace est en nombre dans votre jardin, c'est qu'il manque quelques prédateurs naturels. Dans un éco-système équilibré, finalement aucune espèce n'est 100 % nuisible.

La limace est avant tout une petite déchetterie organique. La limace tigrée est de celles qui ne s'attaqueront pas à vos plantations. Elle mange les feuilles en fin de vie et fait son travail de nettoyage. Par contre, pour les autres, à choisir entre une épluchure de salade, une pousse de concombre malade et de jeunes plants bien tendres,... Elles choisiront le jeune plant. Nous aurions fait de même !

Les prédateurs naturels des limaces sont : les hérissons, les crapauds, les taupes et les oiseaux. Si ceux-ci trouvent refuge dans votre jardin, ils élimineront une surpopulation de limaces gourmandes. N'hésitez pas à leur procurer des abris pour les maintenir et ainsi vous en faire de puissants alliés contre cette petite baveuse.

Vous n'avez pas encore de prédateurs de limaces dans votre jardin. Que faire en attendant leur arrivée ? Il y a les méthodes soft et les méthodes guerrières.

Pour le soft : entourer les jeunes plantations d'un cercle d'épluchures de cuisine fines et variées. Pendant qu'elles mangent ce 1er cercle de protection, vos plants bénéficient d'un répit de courte durée mais quand même... Ils peuvent se renforcer et résister !

Vous pouvez aussi mettre de la sciure fine ou des cendres autour de vos jeunes plants. Attention à ne pas avoir le bras trop lourd et pensez que ce que vous mettez sur la terre va s'y retrouver un jour ou l'autre : pensez à l'équilibre de votre sol !

Si vous adorez la culture en paillage, sachez que les limaces en raffolent. Attention !

Soyez un prédateur responsable ! A la tombée de la nuit, muni de votre lampe torche, allez cueillir les limaces et larguez les très très loin... 1 m ou 2 ne suffiront pas. 

Vous aimez les méthodes plus radicales : enfouissez un ramequin jusqu'au bord et remplissez le d'une bonne bière (finir la bouteille est optionnel !). Les limaces vont plonger dans cette piscine mortelle. Certains réfutent cette méthode considérant que le piège attire toutes les limaces du quartier. A vous de voir !

Dans tous les cas, évitez les granulés chimiques qui pollueront votre sol et, pour certains, empoisonneront les animaux domestiques.

Dernier conseil : les limaces ne se mangent pas... N'essayez surtout pas !