LE CALENDRIER DE CULTURE

Posted By: Jerome FAUCQUEZ On: Comment: 0 Hit: 1439

Nous entamons une nouvelle année. Avec elle, de nouvelles envies, de nouveaux projets et commencer à penser à l'organisation de notre potager.

Le potager est encore en sommeil. Quelques plantations d'hiver comme la mâche ou le chou sont toujours bien en place dans votre carré potager sur votre terrasse ou au jardin. Dans les régions les plus douces, par un hiver serein, les récoltes sont encore généreuses. Profitons du temps maussade, des jours plus courts qui nous tiennent à l'intérieur, pour préparer notre potager de l'année.

Avant tout : pensez à ce que vous avez envie de manger ! Rien n'est plus gourmand que la planification de nos futures récoltes. Tendres fèves, tomates charnues, salades croquantes, petits pois verts,... promesses de délicieux petits plats faits maison ! Mais, observons sagement les adages des jardiniers...On ne récolte que ce que l'on sème ! Aussi faut-il bien semer.

Le calendrier de culture va vous simplifier la vie ! Déjà, il permet de valider que tout le monde aura bien sa place le moment venu pour le semis ou le plant et d'éviter de surbooker votre espace potager à certaines périodes de l'année . Il est important de rapporter le calendrier de culture à l'espace dont vous disposez pour vos plantations : surface du carré potager ou surface disponible dans le jardin. Pensez à vérifier le rapport entre votre espace disponible et l'occupation du légume. Ex : une courgette prend peu de place au moment du semis mais occupera facilement 1 m² en plein développement. Le calendrier vous permettra de répartir vos futures récoltes sur plusieurs semaines ou mois et de planifier les périodes de travail plus importantes, selon la croissance du légume.

1. Le semis : il est précoce ou de saison. En pot ou en direct, pleine terre. Vous ferez votre choix en fonction de votre localisation géographique. Au nord de Paris, les semis sont plus souvent précoces, effectués en pot en serre (parfois chauffée) ou en intérieur (mais toujours à la lumière). Pendant ce temps de germination, vous pouvez préparer le sol : l'amender si besoin, le désherber (sûrement !). La période de germination se fera donc hors le carré potager ou le jardin.  Pour les semis directs, assurez-vous que la température extérieure est suffisante (surtout la nuit) et gardez bien en tête la période des Saints de Glace (mi-mai) qui donnent le top départ aux semis en pleine terre des espèces les plus délicates (haricots verts, tomates, aubergines,...). Lorsque le semis est effectué en pot ou en barquette, vous repiquerez les jeunes plants endurcis au bon moment (luminosité et chaleur plus présentes, terre moins froide).

2. La croissance de la plante. Tous les bons grainetiers indiquent les distances à respecter dans le rang (entre chaque graine) ou entre les rangs (voisinage avec une autre espèce). Cela vous permet d'estimer l'espace nécessaire dans votre carré potager ou votre jardin pour l'emplacement de vos espèces.

3. La récolte : le temps de récolte peut être unique ex : je coupe ma salade ou échelonné : je récolte progressivement mes tomates. Ainsi, selon les espèces, vous saurez si au terme de la récolte, vous pouvez semer ou planter à nouveau ou si l'espace est réservé tout au long de la saison.

En tout cas, profitez bien de ce moment plus calme pour préparer vos futures récoltes. De nombreuses informations sont écrites au dos des sachets de graines et des calendriers de culture sont disponibles facilement sur internet. Pensez aussi à votre localisation géographique pour éviter les gelées qui anéantiront vos efforts et ne vous laissez pas trop séduire par les quelques beaux jours, en février ou mars qui nous prêtent à penser que le printemps est là ! Avec ces outils, votre calendrier de culture sera Fantastik !