Comment remplir son carré potager

Posted By: Jerome FAUCQUEZ On: Comment: 0 Hit: 225

Tout dépend des objectifs que l’on se fixe. Le carré potager peut effectivement avoir plusieurs configurations ou répondre à des objectifs très précis du jardinier. En tout cas, dans le cadre d’un jardinage naturel, exempt de pesticides et d’engrais chimiques, la terre du bac potager devient l’élément qu’il faut chouchouter un maximum.

Le carré potager peut d’abord être une simple délimitation d’espace. Des briques posées à même le sol, des planches enfoncées dans la terre feront l’affaire  ! Dans ce cas, la terre du jardin éventuellement amendée de compost ou de fumier ou de différents déchets organiques suffira !

 

Le carré potager peut aussi être surélevé.

« Un potager surélevé et le dos est allégé ! » Proverbe du joyeux jardinier.

C’est souvent la solution adoptée pour de multiples raisons : structurer le potager, éviter de se baisser,… Dans ce cas, la question du remplissage se pose. Le Carré Fantastik conseille de ne pas la terre du sol et la terre qui sera ajoutée. En effet, la terre ajoutée pourra bénéficier de la vie du sol. Attention à la montée en flêche des vers de terre, à l’épanouissement des limaces et autres insectes et bactéries qui profiteront de la nouvelle terre !

Dans ce cas, nous vous conseillons d’ajouter de la terre végétale et de travailler votre terre comme au jardin. Rien de plus simple ! En effet, en l’absence d’herbicides et autre pesticides, vous verrez naturellement la terre de votre carré potager accueillir la vie du sol : vers de terre, limaces, cloportes,…et bien sûr les bactéries et autres êtres invisibles, travailleurs infatigables de la nature !

 

Le problème est plus délicat pour les carrés potagers hors sol. Si vous avez un carré potager sur pied ou si vous posez votre carré potager sur un sol dur (terrasse, balcon, cour, toit,..), alors oui, le remplissage et l’entretien de la terre de votre bac seront essentiels. Pas un seul insecte ou auxiliaire de la terre ne viendra vous aider à amender et travailler votre terre. « Trop dure, la solitude sera ! » Proverbe non homologué de Starwars

Tout d’abord, posez au fond un géotextile qui permettra à l’eau de s’écouler et maintiendra la terre dans le bac. Si votre bac potager n’est pas traité chimiquement par autoclave  et que le bois est suffisamment résistant (minimum classe 3), alors, il n’est pas nécessaire de protéger les parois de votre bac.

Par contre, vous pourrez, soit ajouter de la terre végétale  « habitée » par de nombreuses créatures qui viendront se reproduire dans votre bac (terre végétale ponctionnée dans un jardin ami), soit amender avec des substrats naturels solides ou liquides votre bac : fumier composté, corne broyé,… en fonction des plantes que y ferez pousser.

 

Facile à lire : https://www.jardipartage.fr/carre-potager-quelle-terre/